Invité d’Alpine pour les 24h du Mans, j’ai eu la chance de pouvoir essayer la nouvelle Renault Mégane GT durant tout ce week-end placé sous le signe de la course automobile, de la vitesse et de l’endurance. Côté vitesse, la Mégane GT décoiffe pas mal, du côté de l’endurance, eh bah on ne sait pas encore… (1 week-end c’est court). A peine assis derrière le volant, j’avais très vite envie de pouvoir prendre la route afin de découvrir comment réagissait l’auto. Le trajet Paris – Le Mans était parfait pour pouvoir tester la voiture dans toutes les circonstances : de la ville, des bouchons (oui à 17h un vendredi…), l’autoroute, les routes de campagne (oui la Sarthe il y a pas mal de routes de campagne), soit un parfait combo.

L’idée est d’évaluer la voiture sur 3 principaux points :

  • L’habitacle, l’intérieur en fait
  • Le design, l’extérieur en fait
  • Son comportement sur route, est-ce qu’elle est kiffante au volant, en fait

1 – L’habitacle

Ok, je m’excuse d’avance, je n’ai pas pris beaucoup de photos mais je ferais mieux la prochaine fois promis. Plus sérieusement, l’habitacle. Petit médaillon GT sur le volant, on reconnait tout de suite où on est tombé. Cet univers bleu est rappelé un peu partout dans l’habitacle ce qui donne un vrai esprit cohérent à cette ligne GT. Renault a repris la console centrale sous forme de tablette comme pour ses dernières créations (la Talisman par exemple que j’ai pu tester il y a quelques mois) et qui est il faut le dire, très agréable à utiliser (mis à part pour les traces de doigts). La sellerie est également spécialement imaginée pour ce modèle, franchement on s’y sent bien.

2 – Le design

Si vous me lisez régulièrement, vous êtes peut être au courant de mon attrait pour les lignes proposées par Renault ces derniers mois. Il ne faut pas chercher très loin pour analyser le succès de la marques au losange, le design de la gamme y est incontestablement pour beaucoup. Le Mégane GT ne déroge pas à la règle avec une ligne un peu plus agressive que pour la version de base, oui c’est normal en même temps… A noté que j’ai eu entre les mains la version Bleu Iron, que je préfère à l’édition grise, plus sobre.

3 – Comportement sur route

Dotée d’une boite automatique double embrayage et surtout du système des 4 roues directrices, cette nouvelle GT offre un vrai plaisir de conduite ! De quoi se faire plaisir avec une berline compacte et agressive. La reprise est bonne, 200ch c’est pas mal. Vous pourrez même tester les différents réglages proposés pour adapter votre conduite et ainsi passer la Mégane en mode sport, éco ou neutre. Vous verrez vraiment la différence entre ces différents modes, notamment sur le bruit du moteur ou les suspensions.

Le verdict est sans appel, cette nouvelle Mégane GT est une pure auto !
Une superbe expérience de conduite pour laquelle je remercie encore Renault 😉